L’ouverture à l’international est une dimension qui gagne de plus en plus en importance dans les formations en Management. De nos jours, les recruteurs ont tendance à privilégier, pour des postes de Managers, des candidats ayant une 1ère expérience à l’international, effectuée dans le cadre d’un échange ou d’un stage à titre d’exemple. 

Mais quelles sont les raisons derrière cette grande importance accordée par les entreprises à l’ouverture à l’international ? Les réponses sont dans l’article suivant.  

Un marché mondialisé  

Il est indéniable que nous vivons dans un monde grandement mondialisé. Les faits et les évènements qui se déroulent dans notre pays sont fortement influencés par ce qui se passe dans d’autres endroits à travers le monde, et cela vaut aussi pour les entreprises. 

En effet, peu importe le domaine où vous opérez, il y a de grandes chances que l’activité de votre entreprise soit liée, et/ou impactée par les changements dans l’environnement extérieur du pays. Un manager ouvert à l’international et ayant une expérience dans plusieurs marchés internationaux possède une forte capacité de comprendre et de s’adapter, plus aisément, aux différents enjeux et influences étrangères. 

Il est également évident pour les employés des entreprises qui opèrent dans l’export, ou pour la grande majorité des entreprises qui ont tendance à délocaliser certaines de leurs activités dans d’autres pays, d’être souvent amenés à gérer des opérations dans des marchés internationaux, différents des leurs, d’où l’importance de l’ouverture à l’international et de la capacité à gérer dans des environnements et des contextes internationaux. Ces mêmes employés, peuvent également bénéficier, et sont fortement privilégiés, dans des cas ou les mutations et les promotions se présentent à l’international. 

Les différences culturelles 

Dans le monde de l’entreprise, on peut être amenés à traiter avec des clients ou des partenaires internationaux, ayant une culture complétement différente de la nôtre. La capacité à gérer les différences culturelles est devenue une qualité fortement recherchée chez les managers, étant donné qu’elle représente un facteur déterminant du succès ou de l’échec de la collaboration en question. 

Dans ce sens, le meilleur moyen de développer cette ouverture et tolérance culturelles est d’entreprendre différentes expériences à l’international. Lors du parcours académique, les formations en management offrent aux étudiants des ouvertures à l’international et leur permettent de développer des aptitudes professionnelles interculturelles et de vivre des opportunités d’immersion authentiques, et ce, à travers des stages et des échanges. Ceci constitue une occasion aux étudiants d’affirmer leur champ d’expertise, de développer un double profil polyvalent et demandé dans le marché de l’emploi. 

L’importance des langues 

Une autre dimension étroitement liée à l’ouverture de la formation en management à l’international est la maitrise de plusieurs langues. En effet, l’époque actuelle est caractérisée par la présence d’un grand nombre de collaborations et d’échanges commerciaux entre des acteurs issus de pays différents, et qui ne parlent souvent pas la même langue. 

Cet aspect fait donc de la maitrise de plusieurs langues un atout indéniable pour tout manager, notamment la langue anglaise. L’enseignement de l’anglais est un élément fondamental dans toute formation en management et représente un critère primordial lors du choix de son école de commerce. Il y a certaines écoles de commerce qui intègrent carrément une période obligatoire de stage de langue anglaise dans le programme académique, que ce soit à l’international, ou au niveau national dans des centres de langues ou dans des entreprises multinationales anglophones, ou encore chez ses partenaires académiques à l’international.  

L’application des best practices internationales 

Peu importe le domaine de travail et le niveau de maitrise de l’activité, il existera toujours des personnes ou des entreprises qui font la même chose autrement, avec une meilleure approche et de meilleurs outils, c’est ce qu’on appelle les Best Practices. Ces dernières permettent d’apprendre des meilleures pratiques utilisées ailleurs pour se perfectionner dans son activité ou dans son champ de domaine.  

Les pratiques au sein d’un même pays peuvent se montrer assez similaires, mais si l’on observe ces mêmes pratiques à l’international, on peut être surpris de la grande différence que cela représente. Un manager ouvert à l’international est donc capable d’analyser et d’apporter les bonnes pratiques appliquées à l‘international afin d’améliorer celles de son activité et de son entreprise. Chose qui permettra aussi bien au manager qu’à son entreprise de se démarquer et de se différencier par rapports à ses concurrents et/ou confrères. 

En somme, l’ouverture à l’international chez un manager détient une importance primordiale aux yeux des entreprises pour diverses raisons, d’où l’importance de prendre en considération cet aspect lors du choix de son école de management. 

Autrement dit, il faudra los de son choix, privilégier les écoles qui offrent aux étudiants une réelle ouverture à l’international, avec des opportunités d’échanges ou de stages linguistiques, qui leurs permettront d’avoir un cursus riche en expériences internationales, et à long terme, de valoriser leur profil sur le marché du travail. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *