Un profil très demandé et estimé actuellement sur le marché du travail est celui d’expert comptable, ce métier qui consiste globalement en l’organisation, la vérification et le redressement de la comptabilité des différentes entreprises.

L’expert comptable se montre donc ainsi garant de la validité des différents états comptables d’un point de vue juridique mais pas que, vu que ce dernier peut également occuper la fonction de conseiller pour les entreprises avec lesquelles il traite.

La présence d’experts comptables sur le marché est cruciale non seulement pour les entreprises, qui peuvent profiter de leurs précieux conseils sur le plan juridique et fiscal, mais aussi pour l’état qui a besoin de ces professionnels de la comptabilité pour garantir la conformité des comptes des entreprises et leur respect de la loi.

A travers cet article, nous allons passer en revue l’ensemble des aspects relatifs au parcours d’un expert comptable au Maroc dans le but d’apporter l’information nécessaire à toute personne considérant de continuer dans ce domaine très prisé.

  • Le rôle d’un expert comptable

Tout d’abord, un expert comptable travaille de façon indépendante pour le compte de différentes entreprises ou rattaché à un cabinet et ses missions principales consistent globalement en :

  • La révision des comptes annuels de la société ou même leur établissement dans certains cas.
  • L’élaboration des déclarations fiscales et sociales de la société.
  • La réalisationd’un audit de la régularité des comptes annuels de la société.

Cependant, l’expert comptable peut également être sollicité pour des missions complémentaires dans le cadre de sa fonction telles le conseil, la réalisation de comptes prévisionnels dans le cas de la création d’une entreprise, la valorisation de certains biens, la tenue des assemblées générales, etc.

  • Quelle formation pour devenir expert comptable ?

Pour devenir expert comptable, il faudra nécessairement suivre un cycle d’expertise comptable de 3 années au minimum accessible suite à l’obtention idéalement d’un master en contrôle, comptabilité et audit ou équivalent.

Les étudiants suivant ce parcours devront également effectuer un stage professionnel de 3 années, parallèlement à leurs études, auprès d’un expert comptable indépendant ou d’un cabinet d’expertise.

Finalement, les lauréats devront s’inscrire à l’ordre des experts comptables, après avoir prêté serment et ce, afin d’acquérir le droit d’exercer.

  • Les compétences nécessaires à l’exercice du métier

L’exercice du métier d’expert comptable nécessite un  type de profils spécifique, détenant à la fois des compétences techniques poussées en finance, comptabilité, fiscalité et droit des entreprises, ainsi que certaines qualités humaineset managériales au cœur de ce métier.

En effet, le profil en question devra montrer une certaine disponibilité puisque son métier pourrait lui demander de travailler au-delà des horaires de bureau pendant les périodes de pic ainsi que plusieurs déplacements potentiels chez les clients.

La nature de ce travail requiert également un esprit d’analyse et de synthèse développé, de la rigueur, de l’organisation ainsi qu’un bon relationnel permettant à l’expert comptable d’entretenir ses relations avec ses clients et ses collaborateurs.

  • Conditions de travail, niveaux de salaire et perspectives d’évolution

Après l’obtention de son diplôme, un expert comptable peut soit intégrer une société d’expertise comptable en tant que salarié ou exercer de façon indépendante. Concernant son évolution de carrière, ce dernier pourra ouvrir son propre cabinet s’il a commencé comme salarié et le développer à long terme. Il pourra également réorienter sa carrière vers le conseil, devenir commissaire aux comptes ou même intégrer une grande entreprise en tant que directeur comptable ou financier.

En ce qui concerne le salaire, un expert comptable au Maroc touche au minimum 20 000 DH en tant que salarié, selon ‘’Mon Expert Comptable’’, l’annuaire des experts comptables du Maroc.

Par contre, s’il exerce de façon indépendante, il sera rémunéré par le biais d’un taux horaire ou d’un forfait duquel il conviendra avec ses clients.

En somme, devenir expert comptable nécessite certes de longues études et beaucoup d’effort mais cela en vaut certainement le coup, que ce soit au niveau du salaire ou au niveau des multiples opportunités d’emploi qui se présentent.

D’autant plus que le Maroc est actuellement dans une situation de grand manque en experts comptables sur le marché, face à la demande grandissante des entreprises. Ce qui garantit à ces profilsde plus hauts taux d’employabilité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *